La structure des mots coréens et les lettres élémentaires

Cliquez ici pour un cahier d’exercices de cette leçon.

Cliquez ici pour toutes les leçons de cette unité en format PDF.

Cette leçon est aussi disponible en EnglishItalianoDeutschEspañol et Русский

Au début, il ne faut pas se concentrer sur la grammaire ou le vocabulaire, jusqu’à ce que vous puissiez lire et prononcer les lettres coréennes. Si vous ne pouvez pas déchiffrer les mots en coréen, il vous sera très difficile de lire et comprendre les autres parties pour apprendre.

Ici dans l’unité 0, je mettrais les formes romanisées des mots et phrases que l’on va apprendre. Cependant, je vous conseille, lorsque vous aurez appris à lire l’alphabet coréen, d’abandonner complètement les romanisations.

Par exemple, au lieu d’étudier ainsi :

학교 (hak-kyo) = école
Il sera préférable d’avoir :
학교 = école

Étudiez bien ces caractères. Les mémoriser est assez difficile au début, mais il est important de le faire. Heureusement pour vous, le coréen a un « alphabet » plutôt simple, mais à cause de ses caractères différents, il paraît étrange pour les francophones.

Les symboles qui suivent sont les premières consonnes qu’il vous faut apprendre. Elles ne sont pas faciles à expliquer mais vous aurez besoin de les mémoriser.

= b
= j
= d
= k
= s
= m
= n
= h (se prononce comme un « h » aspiré, comme en anglais)
= r/l (cette lettre produit un son très difficile à décrire en français, et ça nous montre pourquoi beaucoup de
japonais ou coréen ont des difficultés pour prononcer les « l » ou les « r » en anglais et en français. Pour moi le son se situe entre le « r » et le « l ». Pensez à un « r » roulé en espagnol ou italien pour avoir la bonne prononciation de .)

Mais en réalité aucune de ces lettres ne correspond parfaitement à la prononciation coréenne. La seule façon de connaître le son exact est de l’écouter. Dans chaque leçon vous trouverez des fichiers audios avec le vocabulaire et les phrases présentées. Il sera très utile de les écouter plusieurs fois afin de comprendre et de reproduire la prononciation.

Ci-dessous les voyelles à connaître.

= i
= a
= eo (se prononce comme le « o » dans « pomme »)
= eu
= u (se prononce « ou »
= o

Notez que les trois premières voyelles sont verticales, et les trois dernières sont horizontales. Si vous avez besoin d’une illustration, regardez ci-dessous.

 

Pre-Studying 11/1

La différence entre voyelles verticales et voyelles horizontales est très importante car la façon de construire une syllabe coréenne est déterminée par le type de voyelle.

Un mot coréen est composé de blocs, et chaque bloc correspond à une syllabe. On dessine ces blocs suivant quatre façons :

Pre-Studying 1/2

Les règles importantes:

1. En position numéro 2 on a TOUJOURS une voyelle. Toujours toujours toujours toujours…

2. En positions numéros 1 et 3 (et parfois 4) on a TOUJOURS des consonnes.

3. Les blocs avec une voyelle horizontale se composent toujours d’une de ces deux façons:

Pre-Studying 1/34. Les blocs avec une voyelle verticale se composent toujours d’une de ces deux façons :

Pre-Studying 1/4

Maintenant que vous savez comment faire ces blocs, mettons ça en pratique. Écrivons le mot “bab” (qui signifie « riz »).

1 : Déterminez si la voyelle est verticale ou horizontale. « a » () est verticale, alors on emploie la structure suivante :

 

Pre-Studying 1/52: Voyez s’il y a une consonne finale. Si oui, il faut utiliser cette structure-ci :

6

3 : En position 1 on mettra notre « b » donc , en position 2 on aura la voyelle « a » c’est-à-direet en position 3 la consonne finale « b » donc .

Pre-Studying 1/7

Mettons ça en pratique :
= k
= a
= n
est une voyelle verticale, donc on écrit: (kan)

= b
= eo
= b
est une voyelle verticale, donc on écrit : (beob)

= j
= u
est une voyelle horizontale, donc on écrit: (ju)

= h
= o
est une voyelle horizontale, donc on écrit : (ho)

Les tableaux ci-dessous montrent toutes les lettres apprises dans cette leçon, et comment les additionner pour faire des syllabes. Le premier vous montre les syllabes sans consonne finale et les tableaux qui suivent montrent des combinaisons avec une consonne finale.

Cliquez sur « play » pour écouter les consonnes associées aux voyelle. Écoutez bien ces prononciations ! Vous verrez sans doute qu’il y a quelques ambiguïtés quand on essaie de les représenter avec les lettres latines. On me demande souvent si on doit utiliser « g »ou « k » pour transcrire « ». Écoutez la colonne de « ㄱ » et faites-vous à l’idée que vous ne pouvez pas choisir entre « k » et « g » ! Et c’est la même chose avec d’autres lettres comme « b » et « p » pour « » et « r » et « l » pour « ㄹ ».

.

.

Comme je l’ai déjà dit, il vous faut abandonner la romanisation des mots coréens, ça ne fera que vous embrouiller. C’est beaucoup plus facile d’utiliser les lettres coréennes, même s’il est un peu difficile de les mémoriser au départ.

 

En regardant ce tableau notez la position des voyelles. Je vous montre ce tableau (ainsi que les suivants) pour que vous puissiez vous habituer aux structures des syllabes coréennes. Sachez que ces structures ne sont pas forcément des mots, et souvent il en faut plus qu’une pour construire un mot.

Les neuf tableaux qui suivent sont similaires à ceux-dessus. Cependant, dans chacun d’eux on présente une consonne finale différente. Il faut vous habituer à la diversité possible des syllabes avec les lettres que vous avez apprises aujourd’hui.

Plusieurs syllabes ne seront jamais rencontrées dans la langue coréenne. Dans ces tableaux il y a quelques syllabes écrites en gris, ce sont celles que vous trouverez rarement en coréen. En noir elles font souvent partie d’autres mots, et les rouges sont des mots en eux-mêmes. En plaçant votre curseur sur ces mots, vous verrez une traduction. Mais rassurez-vous, il ne faut pas encore les mémoriser.

Consonne finale : ㅂ

 

Consonne finale : ㅈ

 

Consonne finale : ㄷ

귿
믿 먿

 

Consonne finale : ㄱ

 

Consonne finale : ㅅ

굿
릿

 

Consonne finale : ㅁ

 

Consonne finale : ㄴ

 

Consonne finale : ㅎ

 

Consonne finale : ㄹ

Voilà, notre leçon est terminée ! J’espère que ça ne vous a pas trop embrouillé !

Je vous conseille de pratiquer et d’écrire autant de syllabes que possible. Étudiez-les pendant quelques jours avant de continuer. Vous devez être en mesure de pouvoir reconnaître toutes les lettres que vous avez apprises aujourd’hui et faire des syllabes avec n’importe quelles lettres.

Continuer à la leçon suivante. Ou,

Clique ici pour un cahier d’exercices pour cette leçon.